Bienvenue sur le nouveau site de www.paca-communiques.com
Les communiqués de presse en direct Marseille & PACA
Communiqué de presse : environnement

Enquête du PDIE Plateau Nord de Lyon : les usagers prêts à changer pour des modes alternatifs et doux s'ils sont encouragés et accompagnés.

Cap NORD

Communiqué le 17/10/2016

C'est jeudi  13 octobre 2016 à la mairie de Caluire-et-Cuire, en présence de Monsieur Robert THÉVENOT, adjoint aux Transports à la ville de Caluire-et-Cuire et représentant Monsieur le Député-Maire Philippe COCHET, de Monsieur Marc ATALLAH, président de Cap Nord, de Monsieur Michel FOUROT, chargé de mobilité de la Métropole de Lyon et de Monsieur Alexandre VINCENDET, maire de Rillieux-la-Pape, que Monsieur Thomas COLOMBARI, développeur économique du Plateau Nord, a présenté les résultats de la grande enquête menée entre avril et juillet 2016 par l'Association Cap Nord auprès des salariés et entrepreneurs de 19 entreprises et collectivités adhérant au Plan de Développement Inter-Entreprises (PDIE)* du territoire du Plateau Nord de Lyon lancé le 30 mai dernier .

 L'objet de l'enquête était celui de la mobilité, enjeu clé du développement économique de ce territoire et suscitant de vraies attentes de la part des entreprises et des salariés.

Avec un taux de participation de 32%, l'analyse des 962 questionnaires a permis de faire un état des lieux pertinent des pratiques en matière de déplacement domicile-travail et de déplacements professionnels. Les salariés et les chefs d'entreprises ont émis leurs souhaits d'amélioration d'accès aux transports alternatifs. Les résultats parlent d'eux-mêmes et leur analyse permet à l'association Cap Nord de proposer un plan d'actions qui sera déployé fin 2016-début 2017 et qui aura pour objectif de réduire l'utilisation de la voiture solo.

 Fort potentiel de développement des modes alternatifs à la voiture solo

La voiture individuelle arrive largement en tête puisqu'elle concerne 63% des déplacements réguliers. Cependant, un travail de sensibilisation est à déployer, puisque sur les 30% qui habitent à moins de 5km de leur lieu de travail, 50% utilisent leur voiture…

De plus, 46% des automobilistes ont déjà pensé à changer de mode de déplacement en raison du coût élevé engendré par la voiture et des embouteillages journaliers auxquels 1/3 d'entre eux sont confrontés quotidiennement.

 Le réseau des TCL pourrait être plus largement emprunté, puisque 45% des agents l'envisagent à condition de voir une augmentation des fréquences, plus de fiabilité et des liaisons plus directes. La ligne C2, ligne structurante sur le territoire, pourrait être améliorée en élargissant les horaires de démarrage et de fin et en renforçant la ligne en heure de pointe.

 Par rapport à la SNCF et au TER, les attentes sont encore plus fortes. 3% des personnes interrogées l'utilisent alors que ce chiffre pourrait être quadruplé, si la régularité était garantie et les fréquences augmentées.

 Potentiellement, le nombre de personnes ayant recours au covoiturage et au vélo pourrait être multiplié par 6. En effet, 37% des salariés envisagent de covoiturer sur le trajet domicile-travail. La mise en relation des co-voitureurs et le développement d'aires de covoiturage permettraient de répandre largement la pratique, puisque beaucoup de salariés prenant leur véhicule seuls empruntent les mêmes axes en passant par exemple par la porte de Beynost ou la porte du Valvert.

 Le vélo pourrait être le mode de déplacement de 38% des salariés, alors qu'il ne concerne aujourd'hui que 6% d'entre eux. 97% des personnes savent l'utiliser, mais pour se rendre au travail en vélo, il faut pouvoir emprunter des pistes sécurisées, bénéficier d'infrastructures pour abriter son vélo et prendre une douche sur le lieu de travail, etc. Or, ces solutions ne sont pas mises en place partout.

 Pour éviter les déplacements professionnels, les salariés sollicitent des tickets TCL à disposition à l'accueil de leur entreprise, des flottes de vélo ou encore une salle de visioconférence.

  Six pistes d'actions qui mobilisent entreprises, salariés et pouvoirs publics

Si les salariés sont prêts à changer leurs habitudes, les attentes sont fortes. Il est essentiel de déployer des actions afin de permettre une meilleure accessibilité, tout en désengorgeant le Plateau Nord durant les heures de pointe. En outre, afin de renforcer l'attractivité économique du territoire du Plateau Nord, la problématique des transports devra faire l'objet d'une volonté forte de la part des pouvoirs publics. Les résultats de l'enquête permettent de préconiser différentes actions à mettre en œuvre par les collectivités et les entreprises.

 -        Au sein des entreprises, les actions de sensibilisation des salariés sont à développer en mettant en place un point Info Transport à l'accueil de l'entreprise et en animant des événements tels que la semaine européenne de la mobilité.

-        Pour favoriser l'usage des TCL, le City Pass PDE, faisant l'objet d'une convention tripartite entre Sytral, Kéolis et l'entreprise, gagne à être connu. De même, une solution pour les déplacements professionnels serait la mise en disposition de tickets TCL à l'accueil de l'entreprise.

-        Pour améliorer la desserte en bus, des actions devraient permettre d'améliorer la fréquence et d'étendre le parcours de certaines lignes, comme par exemple la Zi4 qui pourrait relier la Part-Dieu.

-        Le développement de la gare intermodale de Sathonay-Rillieux permettrait d'envisager un trajet plus direct avec les lieux de travail par une expérimentation d'AutoHop mixant autostop et covoiturage  et aussi de mieux mailler avec le Val-de-Saône.

-        Pour encourager le covoiturage, plusieurs actions sont possibles. Au sein des entreprises, il s'agira de faire la promotion du covoiturage en faisant connaître le site du Grand Lyon encore mal connu et en créant une communauté de co-voitureurs dédiée « Plateau Nord ». Les collectivités pourraient de leur côté développer les aires de covoiturage d'échange, comme celle existant au péage de Beynost.

-        Pour encourager l'usage du vélo, des pistes cyclables pourront être aménagées et sécurisées. Les entreprises pourraient quant à elles mettre à disposition des douches-vestiaires ainsi que des abris protégés et sécurisés à l'intention de leurs salariés. Enfin, les entreprises pourraient mettre en place une flotte de vélos électriques et s'équiper de voitures hybrides pour les véhicules de fonction.

-        Enfin, les nouvelles pratiques de travail en pleine émergence, comme les réunions en visio-conférence et le télétravail, sont à accompagner afin de réduire le nombre de déplacements. Une mesure simple pourrait être la mise à disposition des salariés de tickets TCL pour quelques déplacements professionnels par mois…

 Pour impliquer les entreprises, un Club Mobilité durable sera lancé prochainement et les Trophées de la Mobilité seront remis le 15 décembre 2016 par PERICA lors de la soirée des vœux. Les entreprises continueront à échanger et travailler en synergie pour déployer ainsi le plan d'action individuel et collectif. Le chantier pour une mobilité durable est donc vaste et offre des perspectives d'amélioration constante pour le territoire dynamique et attractif du Plateau Nord.

 *La mise en place du PDIE Plateau Nord de Lyon confié en avril 2016 par la Métropole de Lyon à l'Association CAP NORD. 19 entreprises et collectivités représentant 3000 salariés ont adhéré au PDIE Plateau Nord.



Retour page précédente

Pub
2at8 , captation audio / enregistrement sonore 2at8 - spécialiste captation audio / enregistrement sonore
Communiqués les plus consultés :
    Paca-communiques.com dans les autres régions
    Pour retrouver l'ensemble des communiqués de presse diffusés sur notre plateforme :