logo-paca

Les dernieres alertes a la bombe recensees a Toulon

Les actes terroristes font légion et Toulon n’y échappe pas. De nombreuses alertes à bombe ont été notées ces dernières années dans cette ville. Mais pas que ! D’autres menaces ont créé la panique dans d’autres villes. Dans la gare, sur l’autoroute, sur le port, certains ont été toutefois de fausses alertes. Ce qui n’a pas empêché les autorités de prendre les mesures correspondantes.

En juin 2011 dans la gare de Toulon

En juin 2011, la gare de Toulon a connu une alerte à la bombe qui a occasionné un trouble de la circulation sur la ligne reliant Marseille et Toulon. Par conséquent, la gare située à Toulon a dû évacuer très tôt le matin. Les responsables ont eu vent de cette information grâce à un appel d’une personne anonyme. Il a été dit qu’une bombe a été placée dans un des moyens de locomotion de la compagnie SNCF. Les trains et autocars de type TER ont été les plus concernés. Par ailleurs, l’entreprise ferroviaire a été contrainte de les bloquer le temps d’élucider l’affaire. Il en était de même pour les TGV.

En novembre 2015 sur l’autoroute A50

Toujours sur le trajet qui connecte Toulon et Marseille, un autre attentat a été noté en 2015. Ça se passait sur l’autoroute A50 qui a été carrément bloquée à cette époque. Le coupable de cette perturbation a été une voiture suspectée d’avoir transporté la bombe. En outre, des informations ont circulé comme il y avait une alerte à la bombe pouvant atteindre des zones publiques.

Heureusement, l’ordre a été remis dès le lendemain et la circulation était revenue normale petit à petit après une fouille du véhicule en question. Ça a quand même été une sacrée perturbation puisque le périmètre bouclé faisait 400 mètres autour du lieu des faits. À noter que le propriétaire de la voiture n’a pas été suspecté trop longtemps. Par ailleurs, il a bien aidé à cerner la menace.

En juillet 2016 dans un TGV Nice-Paris

Un TGV reliant Nice et Paris a été intercepté à Toulon en juillet 2016 à cause d’une prétendue bombe. Ça a été une fausse alerte, mais n’a pas manqué de causer des troubles dans le train. Ce sont les contrôleurs qui ont eu peur du comportement inquiétant de deux personnes à bord. Par ailleurs, elles ont été expulsées du train après cela. Les autorités ont mis la main sur l’affaire puis ont relâché les suspects après enquête. Toutes ces actions de vérification se sont déroulées sur la gare de Toulon pour ne pas porter atteinte à la sécurité des habitants.

En septembre 2017 sur la base maritime de Toulon

En 2017, c’était le port militaire de Toulon qui a été victime d’une alerte de ce genre. De ce fait, les responsables ont été forcés de boucler le périmètre dès 7 h du matin. L’arrivée d’un colis louche a été la cause de ce dérangement. Les démineurs ont ensuite apaisé l’esprit de ceux qui ont été présents sur les lieux. Il n’y avait pas de bombe à l’intérieur du sac. Il faut dire que les fausses alertes se font de plus en plus nombreuses à Toulon, Saint-Lazare, Lyon et Paris.